Lorsque l’on aborde le sujet de la prévoyance privée en Suisse, il est impératif de s’intéresser au troisième pilier, une composante cruciale du système de prévoyance helvétique. Ce dispositif se divise en deux catégories distinctes : le pilier 3A et le pilier 3B. Vous qui lisez ces lignes, peut-être cherchez-vous à comprendre la portée de ces deux solutions d’épargne et à déterminer laquelle est la plus adaptée à votre situation. Ne cherchez plus ! 

Le pilier 3a et le pilier 3b, c’est quoi ?

Avant de déterminer à qui s’adressent ces piliers, il est essentiel de bien cerner ce qu’ils représentent. Le pilier 3A, également connu sous le nom de prévoyance liée, est une forme d’épargne destinée principalement à la prévoyance vieillesse. Les montants que vous y investissez bénéficient d’avantages fiscaux non négligeables, car ils peuvent être déduits de votre revenu imposable jusqu’à hauteur d’un certain plafond, ce qui constitue un avantage fiscal majeur.

A lire également : Découvrez ponant, luxe en croisière 2024

Contrairement au pilier 3A, le pilier 3B, ou prévoyance libre, offre une plus grande flexibilité. Cet instrument permet des versements sans restriction de montant et offre une plus large couverture, y compris en cas de décès ou d’incapacité de gain. Les versements effectués dans le cadre du pilier 3B sont exonérés d’impôts, mais ne bénéficient pas de la déductibilité fiscale, et l’épargne constituée est traitée comme un élément de votre fortune pour le calcul de l’impôt sur la fortune.

Pour en apprendre davantage sur les différences entre le pilier 3A et le pilier 3B, vous pouvez consulter cet article détaillé : https://www.creditsetplacements.fr/le-pilier-3a-et-le-pilier-3b-les-differences/.

En parallèle : Est-il encore temps d'investir dans l'immobilier ?

pilier 3a et pilier 3b, pour qui ?

La question de savoir à qui s’adressent ces piliers est essentielle. Le pilier 3A est ouvert à toute personne exerçant une activité lucrative en Suisse et cotisant à l’AVS (Assurance Vieillesse et Survivants). Le critère de la résidence est crucial ici, puisque seules les personnes résidant en Suisse peuvent y prétendre. Cela dit, la prévoyance pilier 3A reste un choix de prédilection pour ceux qui souhaitent se constituer un capital en vue de la retraite tout en profitant des avantages fiscaux liés.

Pour le pilier 3B, en revanche, la situation est différente. Ce pilier est accessible sans conditions de résidence ou d’activité professionnelle. Que vous soyez travailleur indépendant, sans activité lucrative ou même résident étranger, vous pouvez souscrire à un pilier 3B