Shōnen manga, shōjo manga, etc. sont tous des lignes éditoriales destinées à deux publics différents. Tandis que le shōnen est à l’origine créé pour raconter l’histoire d’un groupe d’adolescents, le shōjo est orienté vers un public féminin. Il faut juste préciser que le genre shōnen est beaucoup plus populaire et apprécié. Quelles en sont les raisons ? Et qu’est-ce qui caractérise les héros d’un manga shōnen ? 

L’histoire des shōnens 

Si l’œuvre dont il fait partie intégrante (le manga) tire son origine des emaki, ces premiers rouleaux narratifs japonais (8ᵉ siècle) et de l’époque Edo décrite via ce lien web, les shōnens ne connaîtront leur popularité que tout récemment. 

Lire également : Freelance informatique: comment trouver des missions?

Le dessinateur Osamu Tezuka et l’impact du comic américain jouent un rôle important dans cette popularité. De cette spécificité provient l’appellation shōnen adoptée au fil des ans. Elle représentait une évasion à la population qui traversait de grandes difficultés. 

Pour rappel, le mot “shōnen” se traduit littéralement par “garçon” en japonais. Au fil des décennies, le genre a évolué pour inclure une grande variété de thèmes, allant des arts martiaux aux aventures épiques, en passant par les sports et la science-fiction. 

A lire également : Pourquoi faire appel à un plombier ?

Caractéristiques de ce type de personnages

Si le genre shōnen s’est ouvert au public ces dernières années, les caractéristiques fondamentales des personnages shōnen sont restées constantes. Il y a entre autres : 

  • leur détermination et aspiration : ce type de personnages a généralement un objectif clair qu’il veut forcément atteindre ;
  • leur sens inébranlable de la justice : ce type de héros est constamment guidé par un profond sens de la justice ;
  • leur perception de l’amitié : les amitiés jouent un rôle crucial dans les récits shōnen. Les héros se lient souvent d’amitié avec d’autres personnages, et ces relations deviennent un moteur puissant de l’histoire ;
  • leur apprentissage et leur croissance : un élément clé des personnages shōnen est leur capacité à évoluer et à s’améliorer au fil de l’histoire. Ils se trouvent souvent des personnes qui les emmènent à repousser leur limite ; 
  • leurs combats : ce sont des héros dotés de pouvoirs spéciaux ou d’aptitudes exceptionnelles. Alors, les scènes sont spectaculaires

Les genres et sous-genres du shōnen 

Si le shōnen est un genre de manga et d’anime, il existe plusieurs autres sous-genre et thème que le public rencontre souvent. Il s’agit entre autres des thèmes comme :

  • Action : les séries shōnen d’action mettent en avant des combats, des aventures, et des compétitions, en plus d’intégrer les caractéristiques intrinsèques du genre shōnen. À noter qu’on y retrouve aussi de l’aventure. D’ailleurs, comme séries shōnen d’action populaires et aimés par les otakus, il y a One Piece de Eiichiro Oda et Naruto de Masashi Kishimoto ;
  • fantaisie : les mondes imaginaires, la magie et les créatures fantastiques sont des éléments fréquemment présents dans les shōnens de fantasy ;
  • science-fiction Shōnen : « Attack on Titan » de Hajime Isayama se distingue par son ambiance dystopique, tandis que « My Hero Academia » de Kōhei Horikoshi explore un monde dans lequel les super-pouvoirs sont courants. Ce sont juste des concepts futuristes et des voyages dans l’espace.

Quel est l’impact du shōnen et sa popularité dans la culture japonaise ?

Le shōnen a eu un impact significatif sur la culture japonaise. Les thématiques abordées ont contribué à forger les valeurs sociales au Japon. De plus, grâce à sa popularité, la culture japonaise est diffusée à l’échelle mondiale, renforçant ainsi l’influence du Japon dans l’industrie du divertissement.