L’ocarina s’agit d’un instrument musical à vent ovoïde, le dispositif ressemble à peu près à une tête d’oie. A l’origine, l’ocarina est fabriqué à base de céramique, mais le matériau de fabrication varie aujourd’hui d’un pays à l’autre, par exemple en Afrique, l’instrument est conçu à partir de l’écorce alors qu’en Amérique, le matériau de fabrication est la terre cuite. Quant en chine, l’Ocarina est fait en porcelaine.  

Présentation de l’instrument

L’Ocarina fait partie des instruments de musique à vent, ce qui signifie que l’utilisateur doit souffler dans un orifice un peu comme une flûte. L’orifice chez l’Ocarina s’appelle l’embouchure, l’instrumentiste doit aligner ses doigts sur les trous selon la note à jouer. L’instrument est creux à l’intérieur, comme il a été dit plus haut, on peut trouver de l’Ocarina en céramique, en argile, en bois ou même en métal. Pour plus d’informations sur ce sujet, découvrez via ce lien ! L’Ocarina et comment le jouer s’agit d’un instrument à vent, un peu comme la flûte. Pour avoir plus de détails sur l’instrument, visitez cet article. 

A lire aussi : Pourquoi faire appel à une agence web à Marseille ?

En général, l’instrument dispose de 12 trous pour le modèle classique. Toutefois, vous trouverez quand même sur le marché des Ocarinas moins troués : 4, 8, 10. Tout dépend du modèle mais il existe des instruments plus complexes qui offre une possibilité de jouer plus de mélodies :

  • des Ocarinas Doubles,
  • des ocarinas triples,
  • voire des ocarinas triples,

Il faut dire que pour jouer à des Ocarinas complexes, vous avez intérêt à avoir plus d’expérience, ces instruments s’avèrent plus difficile à maîtriser mais c’est vraiment un bel instrument de musique.

En parallèle : Les diagnostics immobiliers à Marseille : Un guide détaillé pour les acheteurs et les locataires

Comment fonctionne l’Ocarina

Pour ce qui est de sa fonctionnalité, l’Ocarina ressemble un peu au Handpan, selon le principe de Helmholtz. Il s’agit d’une théorie de Hermann Von Helmholtz, un scientifique prussien concernant le phénomène de résonance de l’air à travers une cavité. Pour faire plus simple, le phénomène consiste à souffler dans un objet creux et vous constaterez tout de suite des vibrations de l’air. C’est comme le fait de souffler dans une bouteille, cela peut produire du son.

Pour jouer à l’Ocarina, il faut couvrir les trous avec diverses combinaisons de vos doigts. Voici une petite astuce pour mémoriser les combinaisons :

Tout d’abord, il faut mettre l’embouchure dans votre bouche comme si vous alliez soufflez, c’est depuis cette perspective que vous pouvez voir les trous. Vous allez sûrement lire des partitions. Nommez les trous dans votre tête, par exemple, celui qui se situe en haut à gauche « 1 », en haut à droit « 2 », en bas à gauche « 3 » et celui d’à côté « 4 ». Cela facilitera la lecture des instructions. Le « x » est le symbole d’un trou ouvert, ce qui signifie qu’il ne faut pas fermer le trou.